MOISSAC le 29 mars 2017

, par udfo82

Rassemblement des opposants à la venue de Gilbert COLLARD (FN)

- Articles de presse du 30/03/2017

- Les intervenants

DISCOURS DU 29 MARS 2017 ESPLANADE DES JUSTES A MOISSAC

Bonjour à toutes et à tous,

En cette fin de journée, à FORCE OUVRIERE, il nous paraît important de rappeler nos valeurs et notre conception du syndicalisme. FO reste fidèle à la Charte d’Amiens du congrès de 1906 qui affirme que le syndicat – je cite –« groupe en dehors de toute école politique, tous les travailleurs conscients de la lutte à mener pour la disparition du salariat et du patronat ». En dehors de toute école politique : Car il faut pouvoir défendre les travailleurs, quel que soit le courant politique au pouvoir. Pour cela, il est nécessaire d’avoir une grande indépendance vis-à-vis des gouvernements en place. Et c’est la raison pour laquelle FO ne donne jamais aucune consigne de vote lors des élections, quelle que soit leur nature ou importance. En 2017, nous ferons de même. Mais alors pourquoi être ici aujourd’hui pour manifester contre la montée de l’extrême droite ? La charte précise aussi que le syndicat « groupe tous les travailleurs ». C’est-à-dire, quels qu’ils soient.  FO condamne donc toutes les idéologies prônant le racisme et la xénophobie.  FO s’élève donc contre toute forme d’esclavage dans le monde et contre toute forme de harcèlement.  FO exige l’égalité des chances.

Pratiquer un tel syndicalisme qui défend la démocratie et qui s’appuie sur les valeurs républicaines ne peut se faire que dans un régime qui défend les libertés individuelles et collectives. Et c’est la raison essentielle de notre présence et de notre participation à ce rassemblement. Car le FN n’est pas un parti comme les autres. Il stigmatise les individus selon leur origine. Il cherche à diviser les peuples plutôt qu’à les rassembler. Pour monter en puissance, il fait campagne sur la sécurité. Et pour ce faire, il utilise nos peurs. Nos peurs de l’autre, celui qui pose des bombes là où on ne l’attend pas. Le FN stigmatise ainsi les migrants en les montrant du doigt. Ils ne seraient pas comme nous : pas la même religion, pas la même couleur de peau... Pourtant, les enquêtes des divers attentats commis dernièrement ont démontré que la plupart des terroristes étaient nés sur le sol français ? Ce n’étaient pas des migrants. Effectivement, ils n’avaient pas la même religion, mais pas la même religion que qui ? Près de 70% des français ne se réclament d’aucune religion. Les 30% qui restent pratiquent le catholicisme, l’islam, le protestantisme, le judaïsme, le bouddhisme ou encore d’autres formes de religion. Non, il ne faut pas avoir peur de l’autre. La diversité est dans la culture française. Et depuis toujours, le sol français a accueilli des migrants : italiens, espagnols… et bien d’autres encore. Les réponses aux questions du terrorisme ou encore du chômage sont à coup sûr ailleurs que dans la question de l’immigration. Interrogeons-nous plutôt sur le choix de société que nos dirigeants voudraient de plus en plus libérale et capitaliste. Non, le FN n’est pas un parti comme les autres. Et le syndicat FO, comme d’autres, se doit de dénoncer les thèses nauséabondes proférées par le FN.

Enfin rappelons-nous : Juin 1944 : plus de 25000 morts ou disparus pour délivrer la France d’un régime raciste et xénophobe. Bon nombre d’entre eux n’avaient pas atteint l’âge de 20 ans. Ne les tuons pas une seconde fois en oubliant.

FO revendique plus que jamais le respect des valeurs républicaines de Liberté, d’Egalité, de Fraternité et de Laïcité.

UD FO 82